Le Djouka

1803-2019-0309886468659400593589.jpeg

Niyémounyé (qu'est-ce que c'est) ?

Le Djouka est un plat d’origine malienne à base de fonio et d’arachides broyées. Il s’agit généralement d’un accompagnement.

 

Ils en font quoi là-bas ?

Au Mali, le Djouka est un plat relativement basique, éventuellement accompagné de viande grillée pour les jours de fête. Il est souvent considéré comme un plat de « pauvre » étant fait d’ingrédients simples et fréquents dans de nombreux villages.

En revanche, il s’agit de la Madeleine de Proust de notre père ! Après en avoir mangé, lorsqu’il était enfant, il refusait de se lavait les mains pour en garder l’odeur toute la journée…

Le Djouka est fait à base d’arachides broyées au mortier selon la plus pure tradition Africaine. Pour les familles pouvant se le permettre, il est servi au Mali avec du poulet grillé, et d’une sauce à base d’oignons mijotés.

 

Et pour moi ?

Si vous aimez les cacahuètes, vous adorerez le Djouka ! C’est clairement le plat Africain que je préfère.

Le Djouka peut être accompagné de tout type de viande. Pour ma part, je l’adore accompagné de poulet grillé. Il faudra par contre toujours le servir avec une sauce acidulée ou légèrement relevée pour donner un peu de peps

 

Pourquoi c'est trop bon ?

Le Djouka est une base originale au bon goût de cacahuète qui pourra accompagner toutes vos idées de viande en sauce.

Ingrédients (pour 4 personnes) Quantité
Fonio 200g
Arachides rouges 200g
Cuisses de poulet fermier 4
Oignons 4
Gombos 100g
Moutarde 4 cuillères à soupe
Ail 2 gousses
Citron 1/2
Huile neutre
Bouillon culinaire
Sel, poivre
  1. Faites préchauffer le four à 210°C

  2. Marinez le poulet à votre convenance. De manière basique : huile, sel, poivre, 1 cuillère à soupe de moutarde, bouillon. Vous pouvez également ajouter des aromates et herbes si vous êtes foufou :-)

  3. Mettez les cuisses de poulet à cuire pendant 35 minutes en badigeonnant régulièrement pour ne pas les assécher

  4. Mettez à cuire le fonio de la même manière que du riz ou de la semoule. Chez BMK, nous réalisons une cuissons à la vapeur. Vous pouvez également le cuire à la casserole, avec 2,5 volumes d’eau pour 1 volume de fonio. Dans ce dernier cas, faites bouillir à feu fort, puis réduisez à feu doux et laissez cuire pendant 10 minutes

  5. En parallèle, broyez les arachides à l’aide d’un mixeur. Il doit en rester une préparation avec des grains très fins, presque pâteuse

  6. Mélangez ensuite le fonio et les arachides broyées dans un saladier

  7. Nettoyez et équeuttez les gombos

  8. Faites bouillir de l’eau dans une casserole

  9. Mettez les gombos à cuire directement dans l’eau à feu moyen pendant 20 minutes

  10. Mixer les gombos avec une pincée de sel, une pincée de poivre et un filer de jus de citron

    • Le gombo a un aspect visqueux qui peut en rebuter plus d’un malgré un goût excellent. Si vous ne souhaitez pas prendre de risque, vous pouvez couper les gombos en 2, les laisser tremper pendant 30 minutes dans de l’eau vinaigrée, puis les rôtir au four pendant 20 minutes à 200°C

  11. Emincez les oignons puis marinez les avec le reste de la moutarde, de l’huile, une pincée de sel et une pincée de poivre

  12. Faites revenir les oignons à feu moyen pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement caramélisés

  13. Dressez le tout avec la base de fonio / arachides, sur laquelle vous poserez les cuisses de poulet et les sauces

  14. Dégustez tout chaud !